Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

A la veille de la célébration de la Journée nationale de la presse, le ministre de la Communication Djamel Kaouane a appelé les journalistes à s’organiser pour « l’amélioration de leur statut », mais aussi à faire preuve de professionnalisme en respectant les règles d’éthique et de déontologie, tout en assurant que la liberté d’expression est garantie par la Constitution.

Reporters : Quel état des lieux faites-vous de la presse algérienne qui sera célébrée aujourd’hui à travers la Journée nationale de la presse ?

« Une dizaine de constructeurs automobiles ont déposé des demandes pour pouvoir s’implanter en Algérie. Leurs dossiers sont à l’étude au niveau du ministère, mais c’est au Conseil national de l’investissement (CNI) de trancher soit par la validation soit par le refus », a annoncé hier le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi.

L’Office national des statistiques (ONS) a publié, hier, un rapport d’étape de la production industrielle publique au premier semestre de l’année, qui fait ressortir une activité assez mitigée, le secteur énergétique et mécanique, par exemple, marquant le pas, alors que celui d’autres industries, comme le consommable mécanique, s’envole. Mais globalement, la production industrielle du secteur public a baissé de 2,6% au 1er semestre par rapport à la même période de 2017.

Encore une fois, le violent et le désolant ont marqué une rencontre du palier « suprême » de la balle ronde algérienne. La situation a complètement dégénéré au terme du match CA Bordj Bou Arréridj – MC Alger comptant pour la 11e journée de la Ligue 1 Mobilis joué samedi. Un duel marqué par la victoire (0/1) du Mouloudia mais aussi un envahissement de terrain. C’était au moment où les joueurs du « Doyen » avaient célébré le succès de manière « exagérée » aux yeux des supporters de l’équipe receveuse. Avec un cordon de sécurité « laxiste » et trop « perméable », des personnes ont pu pénétrer sur la pelouse pour s’en prendre à Abderrahmane Hachoud et consorts. Une vraie débandade!

Le collectif des producteurs algériens a dévoilé hier, lors d’une conférence qu’il a animée à Alger, le contenu d’un document envoyé au Premier ministre en décembre 2017, portant des idées pour assainir et relancer le cinéma algérien. Une correspondance qui n’a reçu aucune réponse. Le collectif a également exposé la situation alarmante du cinéma algérien et la dégradation  qu’il subit de plein fouet, mais aussi les solutions qu’il propose pour une véritable relance de l’industrie cinématographique en Algérie.

C’est mardi ou mercredi que les députés de la majorité éliront leur nouveau président. Selon des élus du FLN, le bureau de l’Assemblée rendra, aujourd’hui, son rapport sur la vacance du poste du président de l’APN qu’il soumettra avant jeudi en plénière. Selon notre source, le choix de la journée sera dicté par la nécessité de donner du temps aux élus pour rejoindre l’hémicycle.

Le conseil national ordinaire du Front des forces socialistes (FFS), réuni vendredi dernier, a dit avoir procédé à l’examen de la situation politique et organique du parti, en décidant  d’« enjamber » des questions essentielles, du moins celles qui auraient mérité quelques éclairages de sa part. Sur le plan politique, écrit le FFS dans un communiqué qui a sanctionné les travaux de son conseil national,  « l’analyse et les débats ont porté sur le système actuel de gouvernance politique et la nécessité urgente de son changement ».

Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès, monte au front. Visant à accélérer la fin de Saïd Bouhadja, maintenant que la vacance du poste de président de l’Assemblée populaire nationale (APN) est validée par la commission des affaires juridiques, il annonce une reprise des travaux de la chambre basse du Parlement pour aujourd’hui dimanche.

Plus explicite dans sa réaction, Mme Hanoune considère que l’élection du président du Parlement est une affaire qui concerne le parti qui a obtenu le plus de sièges à l’APN, ceci dit, le PT n’est nullement concerné. A propos de la crise, elle-même, la secrétaire générale du PT estime qu’elle est « l’une des expressions de la crise du régime ».

Page 1 sur 18