Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 14 janvier 2018 06:00

Enseignement supérieur : La conférence nationale sur les prestations universitaires reportée

Écrit par Meriem Kaci
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La conférence nationale sur les prestations universitaires qui devait se tenir du 10 au 15 janvier en cours à Alger pour cerner les problèmes auxquels font face les résidences universitaires a été reportée sine die, apprend-on de Salah Eddine Daouadji, président de l’Union générale des étudiants algériens (Ugel). 

La Conférence devait être sanctionnée par des recommandations dans le but d’améliorer la qualité des prestations assurées aux étudiants et la promotion de la vie estudiantine dans les campus, avait annoncé le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar.
Or, la conférence a été reportée car les participants ne sont pas encore prêts, rapporte M. Daouadji. « L’événement est toujours en phase de préparation et devrait se tenir dans les 3 prochains mois », dit le président de l’Ugel à Reporters. Le ministère n’a toujours pas reçu les propositions de la totalité des participants, sans pour autant préciser s’il s’agit des directeurs des œuvres universitaires ou des syndicats estudiantins conviés également à la rencontre, renchérit notre interlocuteur.
Dans tous les cas, la communauté universitaire, notamment les étudiants, aspire à ce que les donneurs d’ordre trouvent un moyen pour «tracer de nouvelles perspectives en vue d’une réforme participative consacrant le caractère de service public de ce système ».

 

Une commission interministérielle pour solutionner les problèmes
Depuis plusieurs mois déjà, le secteur de l’enseignement supérieur fait face à des grèves récurrentes. Le quotidien dans les campus universitaires est, en effet, rythmé par des mouvements de protestation, grèves, gel des cours...
Raison pour laquelle, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a, lors du conseil interministériel qui s’est déroulé lundi dernier à Alger, instruit de créer une commission interministérielle pour trouver une issue aux problèmes qui perdurent dans les campus universitaires, confie le président de l’Ugel. M. Daouadji.
Cette commission sera essentiellement composée des représentants de différents départements ministériels, car les « revendications des étudiants n’impliquent pas uniquement celui de l’Enseignement et de la Recherche scientifique », explique M. Daouadji.
Ladite commission va « étroitement examiner toutes les questions liées à l’université et collaborer pour trouver des solutions aux problèmes communs et trouver les solutions adéquates en associant, à titre d’exemple, les ministères de l’Education, de l’Habitat, de la Santé, de la Jeunesse et des Sport», ajoute notre interlocuteur.
Le Premier ministre, selon le président de l’Ugel, vise à « apaiser les étudiants et leurs représentants afin de maîtriser la situation dans l’enceinte universitaire », pense M. Daouadji.
Pour rappel, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a menacé récemment de recourir à des poursuites judiciaires contre les enseignants et étudiants qui ont appelé à une grève générale dans l’université algérienne à partir d’aujourd’hui. Le premier responsable du secteur a jugé que le débrayage auquel ont appelé ce qui est communément appelé la « tripartite universitaire » est illégal et initié par des entités « non agréées ».

Laissez un commentaire